Pourquoi entrer en piraterie éducative?

La réponse paraît simple: les insuffisances du système parlent d’elles-mêmes, et si on y ajoute les taux de souffrance scolaire, de décrochage, de pénurie des enseignants, de harcèlement, d’insalubrité des établissements, des phobies scolaires… n’en jetez plus!

Mais plus fondamentalement si, comme l’école le prétend, l’enfant est au cœur du système, pourquoi saute-t-il de joie lorsqu’une journée de classe est annulée? Pourquoi a-t-il besoin de re-création trois fois par jour, pourquoi a-t-il besoin de repos, de vacances…? Ne pourrions-nous pas rêver d’une éducation qui n’aurait pas besoin de vacances parce qu’elle respecterait les rythmes, les intérêts, les besoins des enfants? Ne se sentant pas contraint personne n’aurait besoin d’avoir du temps libre, du temps pour soi, il l’aurait à volonté.

N’est-ce pas le moment d’envisager la piraterie éducative et de rejoindre les criques, les havres où se réinventer une vie à sa mesure?

Une réponse sur “Pourquoi entrer en piraterie éducative?”

  1. Et pourquoi des psychologues scolaires?
    Ca devrait un petit peu poser question quand- même (en général, le psychologue en institution, est là pour accompagner des personnes présumées en souffrance-pertes, deuil…)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *