Des maths et de la nature

J’ai eu le bonheur de préfacer « Faire des maths dans la nature« , le livre de Marion Eberschweiler-Froud , moi qui fut la honte de ma classe dans les cours de maths à l’école! Je trouve que c’est une belle revanche de l’existence. Je vous conseille d’aller voir ce livre, il est plein de bonnes idées, trouvailles et activités, permettant d’aborder des notions complexes les pieds dans l’herbe!

Bravo à Marion pour cet excellent travail!

Qui a peur de la liberté éducative?

Vous vous intéressez à la liberté éducative, aux formes alternatives, aux raisons et aux processus qui conduisent à se libérer des évidences? Voilà une conférence enregistrée cet hiver dans le cadre du Sommet de la conscience, pour aller mieux et plus loin ensemble!

Échappe-toi!

N’y voyez aucun rapport direct avec l’entrée à l’école des enfants en septembre, mais hier nous avons tenté de relever le défi de nous évader de la prison des patriotes en suivant les traces historiques de Charles de Chambly. Déduction, logique, imagination, curiosité… nous avons tout employé pour nous sortir de là mais il nous a manqué 5mn pour réussir. Souhaitons que cet entraînement à déjouer les pièges pour sortir des espaces contraints et surveillés saura être profitable aux enfants!

Tour de nuit!

Une étude récente montrait que les enfants de 8 à 12 ans ont une condition physique égale aux athlètes de haut niveau et un temps de récupération supérieur! Chaque parent fatigué par l’incroyable énergie de son enfant comprendra aisément. Nous avons pu vérifier ça, hier soir, lors du tour de nuit à Montréal. 9km pour se rendre au point de départ, 20km de tour et encore 9km pour revenir à la maison. Près de 40km donc! Les enfants ont pédalé avec joie sans se plaindre. Tout le long du parcours, nous avons été soutenus par les habitants des quartiers traversés, les communautés africaine, haïtienne, indienne applaudissaient, chantaient, encourageaient…  Mention spéciale à la dame qui arrosait les coureurs ce soir de canicule. Je suis toujours ému de vivre dans cette ville multiculturelle attachée à la paix et à la convivialité. Et en repensant à certaines tensions internationales, aux répercutions urbaines, je me dis que Montréal est un exemple de douce simplicité. Je suis heureux que mes enfants grandissent dans cette ambiance pacifique.

Bénévoles au Festival de la BD

Voilà deux gars bien fiers d’être les plus jeunes bénévoles du Festival de la BD de Montréal! Accompagner les visiteurs, participer à l’installation  des ateliers… Les voilà ravis de leur première expérience bénévole. Aujourd’hui on continue le festival avec atelier « Création de Pokemon ». Un rendez-vous culturel annuel à ne pas manquer.